Adolphe NOUDELBERG

Originaire de la région parisienne, Adolphe NOUDELBERG (« Philippe » de son nom de guerre) rejoint le maquis des Grands Bois (camp Nestor-Perret) au mois d’août 1943. Il y demeurera durant l’hiver suivant jusqu’au mois de mars 1944 au sein de cette phalange de volontaires luttant pour la liberté sous l’autorité de Paul Roche (commandant André). Attiré par un souhait de résistance plus active et plus armée, il rejoint le maquis de St Eloy les Mines. Fidélité exemplaire à l’Amicale Zone 13. Né en 21, il est (en 2015) toujours présent aux journées du souvenir (1er dimanche du mois d’août).


En savoir plus sur Musée de la Résistance de la Zone 13

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Panier
Retour en haut