SOUVENONS-NOUS

(Sources : le Maitron)

ALIS Albert, Emile, né le 12 mars 1921 à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine).

Mort au combat le 20 juin 1944 à Deux-Verges (Cantal) ; résistant au sein des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Fils d’André et de Irma, née Tellier, Albert Alis était célibataire et habitait Pionsat (Puy-de-Dôme). Ses parents étaient décédés quand il rejoignit la résistance armée le 20 mai 1944 (MUR du Mont-Mouchet, 2ème Bataillon du Cantal). Devenu caporal-chef FFI,chef de pièce au sein de la 6è Compagnie, section Henri, il fut tué dans les combats de la Truyère, qui firent suite à ceux du Mont-Mouchet, quand une partie des maquisards se replia sur le Cantal. Il est mort par des éclats de mortier à Deux-Verges le 20 juin 1944.
Il a été reconnu « Mort pour la France ».
Son nom figure sur le Monument de la Résistance de Saint-Flour et sur le Monument aux morts de Pionsat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Panier
Retour haut de page