SOUVENONS-NOUS !

MARTIN, Lucien, 20 ans – VALLOIS Raymond, 22 ans – fusillés le 4 juillet 1944.

MARTIN, Lucien, né le 9 juillet 1923 à Ebreuil (Allier), fils de Jean-Baptiste et de Germaine DECORET, célibataire, coiffeur, demeurant à Vichy (Allier).

VALLOIS, Raymond, né le 7 novembre 1921 à Sainte-Thorette (Cher), menuisier, fils de de Pierre, menuisier et de Jeanne TATIN, sans profession.

Il rejoignirent tous les deux la résistance au sein des FFI dans la zone III d’Auvergne, secteur des Combrailles aux marges de l’Allier et du Puy-de-Dôme.

Le 2 juillet 1944, les Allemands ratissèrent le secteur de Menat où agissait notamment le groupe Lépine, sous les ordres du capitaine Lépine, alias ‘Barbouillé’. C’est lors de cette opération que le capitaine fut arrêté. Deux jours plus tard, le 4 juillet, deux jeunes membres de son groupe, Lucien MARTIN et Raymond VALLOIS, se portèrent volontaires pour effectuer une mission afin de déterminer les circonstances de l’arrestation de leur chef. Vers 17 heures, ils se présentèrent au café situé au lieu-dit Pont-de-Menat, commune de Menat (Puy-de-Dôme), quand arriva un convoi allemand de deux ou trois camions et une trentaine de soldats venant de Clermont-Ferrand et allant à Montluçon par la Nationale passant devant le café. Comme lors de son passage chaque vendredi, le convoi s’arrêta au café. Les deux jeunes essayèrent de s’enfuir par l’arrière et, l’un d’eux, accidentellement ou pas, tira un coup de feu qui alerta les soldats. Le café et ses alentours furent immédiatement cernés et les deux résistants arrêtés dans les bois, Fouillés, ils ont été trouvés porteurs de munitions et d’armes et ramenés au bord de la route. Ils ont été exécutés par l’officier commandant le convoi. Celui-ci évita l’exécution de deux femmes et de trois enfants qui avaient été mis en joue à côté des deux résistants abattus. Le convoi repartit immédiatement. L’enquête pour crime de guerre estima que l’unité responsable était la garnison de Montluçon, sous les ordres du colonel Compte Von Buckler.

Une stèle au Pont-de-Menat a été érigée en leur hommage.

Panier
Retour haut de page